Sidi Bou Saïd: escapade au café des Délices

Par Charaf Nor
Café des délices DR
Café des délices DR

S’étalant sur une vue panoramique, l’une des plus belles et imprenables donnant sur le golfe de Carthage en Tunisie, le café des délices est un endroit qui fait partie des joyaux et délices de Sidi Bou Saïd.

Sidi Bou Saïd est un village connu par ses paysages splendides et ses légendes anciennes. Il se situe à 18 km à l’est de Tunis, la capitale. Cet endroit est à la fois berceau religieux et muse de l’art. Il a inspiré plusieurs artistes et personnalités de tout azimut, tels que André Gide, Georges Bernanos, Chateaubriand, Flaubert, Lamartine, Colette, ainsi que le peintre allemand Paul Klee, et la liste est encore longue.

Il faut dire également que le village de Sidi Bou Saïd a été considéré comme le lieu de prédilection, au cours du 18ème siècle, d’une importante classe dirigeante, composée entre autres de princes, ministres, etc. De leur passage, subsistent de riches demeures telles que palais et résidences d’été, vu que c’est difficile de résister aux charmes flamboyants de Sidi Bou Saïd.

En se baladant au hasard dans les rues pittoresques du village afin de jouir du bleu éblouissant qui couvre les portes et les fenêtres des maisons et des cours intérieures aux murs blancs, le chemin nous mène au fameux café des Délices ou café Sidi Chaabane pour les intimes.

Bien avant les années 1960, le seul pôle d’animation à Sidi Bou Saïd était le fameux café des nattes, ancien porche d’entrée du Mausolée Saint Patron. En 1962, le conseil municipal de la ville a eu l’idée de construire un deuxième café, avec un emplacement encore plus époustouflant que son prédécesseur. De là, est née cette nouvelle attraction touristique dont la construction est achevée en 1968 et dont la visite s’impose à chaque voyage organisé à Tunis.

Situé dans le haut du village et conçu en terrasse, ce café offre une vue des plus merveilleuses sur le golfe de Tunis. Ses parasols bleus reprennent la même couleur bleue utilisée dans tout le village. Le café offre à ses visiteurs un cadre typique de Sidi Bou Saïd, authentique et raffiné, avec des murs, portes et tables peintes en blanc et bleu. Des couleurs qui inspirent la fraîcheur et la sérénité.

Les différentes places assises construites en longeant les murs sont recouvertes de tapis traditionnels tunisiens et de petits coussins colorés. Ce décor constitue un tableau qui rime parfaitement avec le bleu azur du golfe tunisien sur lequel donne la grande terrasse du café.

Un symbole enraciné

Le café des délices est bien enraciné et incrusté dans la culture de la population locale du village. Ceci grâce notamment à ses vues splendides sur toute la ville de Tunis, le port de Sidi Bou Saïd et le golf de Carthage.

En plus de la vue panoramique coupant le souffle sur la Méditerranée, le café des Délices a été rendu davantage célèbre par la chanson populaire de l’artiste français d’origine algérienne Patrick Bruel. Cette chanson raconte la douceur de vivre dans la ville de Tunis et fait référence au Café des Délices à Sidi Bou Saïd.

Le clip de cette chanson montre un homme qui revient sur les traces de ses souvenirs, les souvenirs d’une visite à “Tunis” avec plusieurs références à la culture locale comme le jasmin, ou la mélodie elle-même du titre aux couleurs orientales, ou encore des lieux spécifiques et significatifs comme les sources thermales d’“Hammamet” mais surtout au “Café des Délices” à Sidi Bou Saïd.

Attirante par sa douceur de vivre et ses couleurs uniques, Sidi Bou Saïd rassemble ses hôtes à ses terrasses de café. Sur la place du village se jouent des scènes de vie que le touriste observe sans jamais se lasser. Très souvent grouillantes, les terrasses de la petite ville mélangent les habitants et les badauds visiteurs. 

Il convient d’indiquer que les touristes affluent pour le plus grand plaisir des commerçants et pour le plus grand agacement des habitants. Souvent comparée aux îles Cyclades, celle que l’on surnomme “le petit paradis blanc et bleu” est classée patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979.

Les couleurs ont été imposées par un décret daté de 1915 afin de protéger le village: au grand bonheur de ceux qui s’y baladent, toute construction qui ne respecterait pas le cahier des charges serait refusée.

Éblouissante lorsque la lumière frôle les murs des maisons blanchies à la chaux, Sidi Bou Saïd est une destination idéale pour paresser, déstresser, dépayser et ainsi observer la vue au coucher du soleil, en savourant un thé, un café ou un jus autour de l’une des tables basses typiques du café des Délices. Un pur moment de bonheur et de détente pendant lequel on se sent plus léger qu’un grain de sable.

D’après les locaux, le café des délices est un lieu sympathique hors saison, car en saison il est rapidement pris d’assaut par les touristes ce qui atténue la magie du lieu. Mais cela n’empêche pas d’y faire le détour, même en pleine saison, pour prendre connaissance du panorama magnifique offert par l’endroit lors d’un voyage en Tunisie et capturer de merveilleux souvenirs, comme disait Patrick Bruel dans sa chanson:

 
Tes souvenirs se voilent

 
Ça fait comme une éclipse

 
Une nuit plein d’étoiles

 
Sur le port de Tunis

 
Le vent de l’éventail

 
De ton grand-père assis

 
Au Café des Délices.